La domotique et ses idées reçues

La domotique, qui prend son envol doucement, surtout grâce aux objets connectés, de plus en plus répandus, est à peine connue du grand public, même si des géants du Net, comme Orange, Amazon ou encore Apple, commencent à se lancer dans ce secteur.

En effet, parler domotique avec quelqu'un n'est pas forcément chose aisée s'il n'a aucune idée de ce dont il s'agit.

Les différents protocoles existants, propriétaires ou non, les marques variées, les produits de toutes qualités, ... Tous ces choix ne font que compliquer la compréhension de la domotique et retarder son adoption dans les maisons.

La domotique dans tous ses états


- 1ère idée reçue : La domotique, c'est cher !

C’est la chose qui revient le plus souvent. Les constructeurs de maisons proposent souvent une option domotique, qui peut aller de 1000€ à 5000€ pour de la vidéo-surveillance, le contrôle des volets roulants ou encore des lumières. Il y a de quoi prendre peur ! Mais quand on se renseigne, on peut voir qu’on peut se faire une installation aux petits oignons sans forcément être électricien de métier et surtout sans y laisser un bras. Des solutions à base de Raspberry Pi et de logiciel open-source existent, et même si les box de constructeurs domotique sont plus coûteuses, on arrive déjà à se faire une installation digne de ce nom pour moins de 1000€. Mieux, la domotique est un excellent moyen de maîtriser votre consommation énergétique et donc de faire des économies…

- 2ème idée reçue : La domotique, c'est pour les fainéants !

Alors Oui, ... Et Non ! Même si le but premier de la domotique est d’automatiser les tâches du quotidien, c’est surtout du temps libéré pour faire d'autres choses. Ainsi, les 5 minutes dépensées à ouvrir ou fermer tous les volets de la maison pourront être utilisées à meilleur escient. De même, des lumières qui ne s’allument et s’éteignent que lorsque c’est nécessaire, un arrosage automatique maîtrisé, un système de vidéo-surveillance, doivent plutôt être perçus comme des outils d’amélioration du confort que des trucs de fainéant…

- 3ème idée reçue : La domotique, c'est pour les grandes maisons !

Nul besoin d’habituer un immense manoir pour profiter d’un système domotique. Dans un appartement, on trouve aussi des volets roulants, des éclairages, un chauffage, du multimédia, on peut y ajouter une alarme, de la vidéo-surveillance… Bref, pourquoi tout cela devrait être limité aux (grandes) maisons ?

- 4ème idée reçue : La domotique, ce n'est pas possible en rénovation !

Et pourquoi pas ? La domotique n’est pas réservée aux constructions neuves ! De nombreux dispositifs peuvent s’ajouter à une installation existante. Alors certes, si on veut domotiser des volets, une porte de garage, un portail ou un système d’arrosage, il y a quelques travaux à prévoir, quelques aménagements à faire. Mais rien n’oblige à le prévoir dès la construction ! Surtout avec les protocoles sans fil, qui permettent simplement de prendre le contrôle sur vos équipements.

- 5ème idée reçue : La domotique, c'est inutile !

On pourrait en effet penser que l’allumage des lampes automatisé est un gadget. C’est en effet la première chose qui vient à l’esprit des réfractaires. Mais on peut aussi penser au côté sécurité, avec la détection d’inondation, d’incendie, d’effraction, l’alarme, la vidéo-surveillance. Le côté économie d’énergie, avec l’extinction automatique des lampes ou du chauffage selon le besoin, l’ouverture ou la fermeture des stores en fonction de l’ensoleillement, ou pourquoi pas vos plantes vertes qui vous rappellent de leur donner à boire… Bref, les usages, ce n’est pas ce qui manque, il vous suffit de décrire votre besoin, il y a sûrement un scénario qui le comblera…

Entre les économies d’énergie réalisées, le confort, la simplicité d’utilisation et d’installation ou encore l’aspect sécurité, la domotique ne peut pas être considérée comme un système inutile.

- 6ème idée reçue : La domotique, c'est compliqué !

Même si la technologie et les innovations dans ce domaine ne sont pas vraiment votre tasse de thé, la domotique est étudiée pour être utilisable par tout le monde. C’est même un atout pour les personnes âgées et celles à mobilité réduite, qui peuvent tout contrôler depuis une télécommande, un boîtier, un ordinateur ou une tablette. Alors si votre tant Huguette peut le faire, pourquoi pas vous ?
C’est numérique, tactile et très intuitif… Bref, ce n’est pas si compliqué que ça ! Il suffit de s’y mettre et de laisser ses à-priori de côté.


J'espère que ces quelques arguments vous auront permis d'apprendre quelque chose et vous permettront de vous ouvrir à la domotique. Il y a toujours des connaissances à acquérir et

Guillaume

Ingénieur dans l'informatique passionné par la domotique, les nouvelles technologies, le Web et toutes les innovations dont ce dernier regorge.

Paris