[Test] Ensemble clavier et souris ergonomiques Logitech

Test 13 sept. 2021 7 min de lecture

Je vais introduire un nouveau genre d'articles sur le blog : des tests de produits. Et quoi de mieux pour ça que de de vous faire un retour sur des outils utilisés au quotidien par nombre d'entre nous, l'ensemble clavier + souris ergonomiques de Logitech, le clavier MX Keys et la souris MX Vertical !

Utilisant toute la journée un ordinateur portable pour le travail, ainsi que parfois le soir un ordinateur portable ou fixe selon les besoins, je me devais de m'équiper convenablement. Ceci pour 2 raisons principalement : disposer des meilleurs outils possibles pour m'aider dans mon travail, et utiliser un matériel adapté et conçu dans le but de réduire les risques de TMS (troubles musculosquelettiques), cette maladie des articulations qui atteint particulièrement les personnes sédentaires.

En cherchant quels équipements pourraient répondre à mes exigences, je me suis naturellement orienté vers la marque Logitech, reconnue pour ses produits de qualité dans le domaine des souris et claviers.
Utilisant déjà une souris verticale (ou ergonomique), je ne pouvais pas revenir sur une souris classique, et ai donc trouvé que la Logitech MX Vertical était le choix à faire. On la trouve à moins de 100€.
Pour le clavier, j'avais plutôt l'habitude d'utiliser le clavier intégré du pc portable la journée, ou un clavier standard USB pour le pc fixe, et n'avais aucune exigence particulière, si ce n'est qu'une version sans fil et disposant d'une bonne autonomie serait un plus. Mon choix s'est donc porté sur le Logitech MX Keys. On le trouve aux alentours de 100€, avec ou sans repose-poignet. Il s'agit du Logitech MX Keys Plus dans ce cas, à 120€ et il y a régulièrement des promotions qui le font passer au même prix que la version classique.


La souris Logitech MX Vertical

Cette souris se distingue par sa forme spécifique, verticale, qui permet à l'utilisateur de ne pas avoir besoin de faire d'efforts dans la position de son avant-bras et plus particulièrement du poignet. La position de celui-ci est plus naturelle, et évite donc de ressentir des douleurs et de développer des tendinites quand on l'utilise durant plusieurs heures.

Quelques caractéristiques techniques :

  • Modèle vertical
  • Connexion : Bluetooth ou radiofréquence
  • Connectivité jusqu’à 3 appareils simultanément (avec fonctionnalité Easy-Switch)
  • Compatibilité : Windows, Mac OS, Android ou iOS
  • Plug and play
  • Fréquence de balayage : Jusqu’à 4000 DPI
  • 5 boutons + molette cliquable

Au déballage, la première chose qui nous marque est la qualité de fabrication et le soin apporté jusque dans les moindres détails. Le plastique softouch utilisé est doux et agréable. Sa forme particulière est soigneusement étudiée et permet une très bonne prise en main, naturelle, et chaque bouton tombe parfaitement sous nos doigts sans besoin de les chercher. Vous trouverez donc dans la boîte la souris, un câble pour le chargement en USB type C ainsi qu'un dongle USB radiofréquence, et bien évidemment un manuel rapide. L'autonomie annoncée est de 4 mois avec une charge.

La souris ergonomique de Logitech fonctionne comme une souris sans-fil classique, avec un dongle USB radiofréquence assurant une connectivité en 2,4 GHz, mais elle offre également une connexion Bluetooth. Pour le dongle USB, il suffit de le connecter à un port USB sur votre ordinateur et la souris est immédiatement détectée, c’est du "plug and play". Pour la connexion Bluetooth, il faudra passer par le gestionnaire de périphériques pour la connecter.
L'un des avantages de cette souris est qu'elle peut être connectée à 3 équipements, et dispose d'un bouton sur le dessous permettant de basculer entre chacun d'entre eux rapidement. J'ai par exemple connecté le dongle USB sur le PC portable du travail, et utilise la connexion Bluetooth pour mon ordinateur personnel. C'est très pratique pour éviter de multiplier les souris ou devoir reconnecter à chaque changement de poste le dongle USB.

Au niveau des boutons, on retrouve :

  • Les classiques clics droit et gauche.
  • La molette cliquable, même si non débrayable comme sur la Logitech MX Master 3, un peu dommage au vu du prix.
  • Un bouton sur le haut de la souris, pour modifier la vitesse de déplacement du curseur.
  • Des boutons au niveau du positionnement du pouce, permettant par défaut d'avancer ou reculer. Ces boutons sont paramétrables à l'aide du logiciel Logitech Options.

La précision du capteur optique est de 4000 DPI et permet de s'adapter à l'usage qu'on en fait. Elle peut tout à fait convenir pour une session occasionnelle de jeu, qui demande de la réactivité, même si elle ne fera pas le poids face aux souris gaming à capteur laser ultra performant. Le capteur est très précis et vous autorise à utiliser la souris sur toutes les surfaces, hormis le verre.


Le clavier Logitech MX Keys

Trouver le bon clavier peut être chose difficile, il en existe tellement, de formats différents et chacun avec des fonctionnalités supplémentaires qui se démarquent des autres.
Ma seule attente était de pouvoir utiliser le même dongle que la souris, afin de ne pas les multiplier, le nombre de ports USB sur un ordinateur étant réduit. Mon choix s'est donc porté naturellement vers la marque Logitech, et après étude des différents modèles, je me suis orienté vers le clavier MX Keys.

Tout comme pour la souris, l'emballage est soigné et la première chose qui m'a frappée est le poids du clavier (celui-ci pèse environ 800 g). Tout en plastique, mais avec un effet métallique, la finition est excellente et il ne fait que 6mm d'épaisseur, mais sans compromis sur la rigidité ni la qualité. Les dimensions du clavier sont contenues, avec 43 x 13,2 cm, malgré l'intégration d'un pavé numérique, ce qui le rend assez discret. 6 pieds en caoutchouc empêchent le clavier de glisser sur le bureau lors de la frappe. Dans la boîte, vous retrouverez le calvier, le repose-poignets, un câble USB-C pour la recharge ainsi qu'un dongle USB radiofréquence, et un manuel d'installation et utilisation.

Logitech propose une version Plus, qui inclut un repose-paumes (ou poignets) matelassé, non fixé au clavier, et que vous pouvez donc placer à la distance souhaitée pour être le plus confortable pour vous. J'ai acheté cette version, mais uniquement parce que le tarif au moment de mon achat était plus intéressant que la version sans le repose-poignets. Je ne l'utilise que très rarement pour le moment, n'ayant pas énormément de place sur mon bureau.

Concernant l'ergonomie, on pourrait regretter la présence de pieds amovibles, pour choisir l'inclinaison du clavier. Les touches, quant à elles, ont une forme concave, qui apporte du confort et améliore le positionnement des doigts. Logitech a choisi de sortir une version unique de son clavier pour les systèmes d'exploitation Windows et Mac OS, et celui-ci propose donc plusieurs icônes sur ses touches, ce qui peut être perturbant pour certains. De type "chiclet" (comme les ordinateurs portables), la frappe est agréable et le toucher ferme, tout en restant assez souple pour ne pas ressentir de résistance.

Côté connectique, on retrouve, comme pour la souris MX Vertical, un dongle USB radiofréquence et du Bluetooth. La technologie Unifying de Logitech permet de connecter plusieurs périphériques (jusqu'à 6) avec un unique dongle USB, ce qui permet d'éviter de multiplier les branchements sur son ordinateur. Un bouton vous permettra de basculer entre les différents appareils auxquels est connecté le clavier, jusque 3.

Une fonctionnalité sympathique est le rétroéclairage des touches du clavier, ce qui apporte un confort d'utilisation avec une luminosité faible. Logitech a intégré une fonction intelligente avec un capteur de présence qui permet d'allumer le rétroéclairage quand il détecte les mains de l'utilisateur au-dessus des touches, et de l'éteindre après 5 secondes d'absence. 6 niveaux de luminosité sont disponibles et un capteur de luminosité ambiante ajuste ce dernier, il est juste dommage que ce réglage ne soit pas sauvegardé plus de 5 minutes ou quand on éteint complètement le clavier, à l'aide du bouton sur la tranche supérieure.

En terme d'autonomie, il faut compter sur 10 jours environ (en tablant sur 8 heures d'utilisation quotidienne) avec le rétroéclairage activé, ou jusqu'à 5 mois si celui-ci est désactivé.


Conclusion

La souris Logitech MX Vertical est excellente et sa forme me convient tout à fait, je ressens vraiment un confort d'utilisation au quotidien, et ne reviendrais pas à une souris dite "classique", je l'ai déjà fait ponctuellement et avais eu des douleurs à l'avant-bras au bout de quelques dizaines de minutes seulement. Les matériaux sont de bonne qualité et le fait de pouvoir l'utiliser sur plusieurs appareils est un réel plus. Je confirme donc les bons avis que j'avais lu à son propos lors de mes recherches et ne peut que vous la conseiller.

Le clavier Logitech MX Keys est une référence dans son domaine et je ne sais pas comment j'ai fait pour me passer d'un clavier externe pendant des années. Je trouve que j'ai gagné en vitesse de frappe et que les touches tombent facilement sous les doigts, ce qui est facilité par leur forme incurvée.

Voilà qui conclut cet article, ce test, un nouvel exercice, qui je l'espère vous plaira. Les liens des produits présentés sont affiliés, cela permet de payer les frais de fonctionnement du site.

Je vous invite à laisser des commentaires pour savoir si plus d'articles de ce type vous intéressent ou venir échanger avec nous sur notre groupe Telegram !

Mots clés

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.